Sous le titre Coupé du Monde sont réunis des collages de coupures du quotidien « Le Monde ». En les débarrassant de tout élément permettant d’identifier le contexte d’origine, ces assemblages fonctionnent comme un journal intime de tout le monde. Cette technique poétique, héritée des Cadavres exquis des Surréalistes, laisse la place à la trouvaille, la surprise, l’éblouissement et entretient un rapport à la vérité comme dévoilement, révélation. A l’ère numérique, ce geste graphique, réduit à son extrême simplicité et à sa fragilité, est une forme de couper/coller anachronique, mais la disposition des coupures, dans la page et entre elles, reste importante. Les proportions et les contrastes, les décalages et les alignements, les oppositions et les parallélismes donnent à voir. La typographie d’imprimerie et le papier journal gardent un fort pouvoir d’évocation (jusqu’à quand ?) : le monde et son actualité y persistent malgré l’intimité du propos, tandis que l’auteur semble disparaître dans l’anonymat d’un corbeau ou d’un maître-chanteur. Si la « rencontre fortuite » dont parle Lautréamont est le moteur de ces associations, le résultat donné à lire-voir n’est plus le fruit du hasard et s’apparente à une littérature sous contraintes, amie de l’Oulipo. L’auteur ne garde que ce qui lui est apparu sensible, pour interpeller le lecteur : j’ai ressenti ça, le comprends-tu ? L’as-tu vécu, toi aussi ? Nous avons cette expérience humaine en commun. L’auteur a publié un premier recueil de cinquante collages sous le titre « Ciseau-Oiseau », livre d’artiste sérigraphié en 50 exemplaires numérotés sur les tables de l’Atelier deux-mille, à Toulouse en juillet 2010.

Le sommeil

Seul père fils

Robin des ruines

rayon alimentation

Des girafes

Poursuivez votre découverte sous l’onglet collages.

Rédigé par Hervé Gasser

Écrivain et enseignant, je vis et travaille à Lyon. Je cherche un éditeur soigneux pour mes travaux.

(19 commentaires)

    1. Merci.

      Je l’avais mis à un format plus petit initialement comparable à celui de mes autres illustrations mais quelque chose clochait, ça ne rendait pas du tout le même effet alors je l’ai remis au format pour lequel tu optes ici et c’est revenu.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s